Marché de l’immobilier d’entreprise

L’immobilier d’entreprise attire chaque année davantage d’investisseurs car son rendement est potentiellement plus attrayant que celui de l’immobilier d’habitation, et les potentiels de valorisation plus forts. Les investisseurs privés représentent désormais 8 % des investisseurs, soit 2,088 milliards
des volumes investis en 2017.

 

Typologie des acquéreurs :

Les investissements peuvent également être effectués en club deal, qui réunissent plusieurs investisseurs limités ayant la même stratégie d’investissement et qui leurs permettent de connaître précisément le bien qu’ils vont acquérir. Les actifs aux qualités intrinsèques reconnues sont inaccessibles pour chaque investisseur individuellement.

Source : www.realestate.bnpparibas.fr

 

3 GRANDES CATÉGORIES D’ACTIF :


 

Bureaux :

Outil de travail par excellence des acteurs économiques en France, les bureaux composent un parc diversifié par sa localisation et ses qualités, des zones établies ou en plein développement.
 

Locaux commerciaux :

Différents types de commerces sont à distinguer :

  • Les commerces de pieds d’immeubles principalement situĂ©s en centre-ville,
  • Les commerces de centre commerciaux,
  • Les retails parks (parcs d’activitĂ©s commerciales Ă  ciel ouvert).

La réputation de placement refuge du commerce ne cesse de s’accroître, notamment avec le dynamisme des périphéries de ville et le renouveau des centres-villes.
 

Logistique / Parc d’activitĂ©s :

Bâtiments dans lesquels les marchandises sont conçues, produites, transformées ou stockées, cet actif permet la mutualisation du risque en sites multi locataires et promet des rendements plus élevés.
 
 

LES TAUX DE RENDEMENTS DU MARCHÉ DE L’INVESTISSEMENT DE L’IMMOBILIER D’ENTREPRISE 2016


 

*Taux de rendement prime : ratio entre les loyers hors charges et prix d’acquisition AEM (immeuble neuf ou restructuré). Rentabilité la plus basse observée.