MarchĂ© des rĂ©sidences d’affaires

Le concept d’une rĂ©sidence d’affaires

Les rĂ©sidences d’affaires sont des hĂ©bergements liĂ©s aux dĂ©placements Ă  but professionnel.

Elles proposent, la plupart du temps, des espaces bureaux avec toutes les connexions nĂ©cessaires, des salles sĂ©minaires pour permettre Ă  l’organisateur d’ĂŞtre autonome. Le sĂ©jour en rĂ©sidences d’affaires permet d’organiser diffĂ©rents types d’Ă©vĂ©nements :

  • Congrès et conventions d’entreprises
  • Foires et salons
  • Voyages d’affaires individuels
  • RĂ©unions de motivation, sĂ©minaires et rĂ©unions d’entreprises
  • Voyages de rĂ©compense

Quelques chiffres clés du secteur

Sources : Coach Omnium / Icca

 

La France, 4e destination d’accueil de congrès internationaux en 2014

  • 6 destinations françaises font partie des 100 villes les plus prisĂ©es pour les contrats internationaux : Paris, Marseille, Toulouse, Lyon, Nice et Bordeaux,
  • Un touriste d’affaires dĂ©pense entre 2,5 et 3 fois plus qu’un touriste de loisirs classique,
  • 37 % des entreprises ont organisĂ© au moins 3 Ă©vĂ©nements en 2014.

Un marché prometteur

Un choix judicieux pour les entreprises et favorable aux rĂ©sidences d’affaires

Dans une conjoncture économique de restriction budgétaire, les entreprises qui organisent des événements d’affaires se tournent vers des destinations plus proches.

Elles orientent donc leur choix davantage vers des résidences sur le territoire national et écartent les hôtels, plus coûteux, pour des prestations équivalentes.

Une résidence pour plusieurs clientèles

Destinée à accueillir une clientèle de cadres, de salariés, de consultants en déplacement, la résidence d’affaires est également adaptée à la clientèle touristique et familiale.

Les résidences bénéficiant d’un attrait touristique, ou qui sont implantées dans les grandes agglomérations (à proximité des pôles économiques ou en centre-ville), font office d’hébergement au même titre que des résidences de tourisme « classiques ».

 

La typologie de clientèle des rĂ©sidences d’affaires en 2012

Source : Ifop

En période creuse de la population affaires, cette double typologie de clientèles permet d’accroître considérablement le taux de fréquentation.